Nos formations Python et Science des données sont subventionnées, merci de CLIQUEZ-ICI pour avoir plus de renseignements.

Comment fonctionnent les calques sur Photoshop et Illustrator?

Les logiciels Photoshop et Illustrator sont parmi les plus populaires de la suite Adobe. Ils sont aussi des incontournables pour beaucoup de gens œuvrant dans le monde des communications graphiques. Lorsque l’on débute sur ces logiciels, le fonctionnement des calques est un des premiers concepts à apprendre.

 

Qu’est-ce qu’un calque?

Un calque est une couche pouvant contenir une ou des images, du texte, un ou des éléments graphiques ainsi que des retouches, tout dépendant du logiciel dont il est question. Les calques sont organisés selon une hiérarchie qu’il est possible de modifier en les glissant dans l’ordre voulu. Il est possible de les verrouiller pour ne pas les affecter ou les déplacer par mégarde. De plus, le symbole de l’œil permet de les cacher.

Le principe des calques sur Photoshop et Illustrator est très similaire, mais il existe tout de même des différences. Voici donc son fonctionnement, d’un logiciel à l’autre.

 

Sur Photoshop

Les calques sur Photoshop sont des couches transparentes, se superposant les unes sur les autres. Ils sont très pratiques pour la création de montages photo. Les calques sont aussi essentiels pour la retouche de photos, car ils permettent une méthode de travail non-destructive : en réalisant les retouches sur des calques séparés, il est possible de revenir en arrière, puisque les modifications ne sont pas faites directement sur les pixels de l’image originale. L’image d’origine reste donc intacte, sous les calques de modifications.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe

 

Outre les calques où l’on peut y insérer textes, images et retouches, il existe aussi les calques de réglage. Ces calques permettent, entre autres, d’ajuster les tons d’une image et d’ajouter de la couleur. Comme les autres calques, ils sont non-destructifs, c’est-à-dire qu’ils n’affectent pas les pixels de l’image. Les modifications d’un calque de réglage touchent seulement les calques se trouvant sous celui-ci.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe

 

Pour mieux superposer les calques, il existe les modes de fusion. Ces modes permettent de jouer avec la lumière, les tons ou encore la couleur d’un calque. Ils peuvent s’avérer indispensables pour certains montage photos, permettant des effets intéressants ou des fusions d’éléments plus en douceur.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe

 

Pour bien organiser et structurer son travail, il est possible de regrouper des calques ensemble. Il ne suffit qu’à créer un groupe en cliquant sur l’icône de dossier puis à y glisser les calques voulus.

 

Sur Illustrator

Les calques sur Illustrator sont tels des dossiers : ils peuvent regrouper plusieurs éléments. Ainsi, leur rôle est d’organiser le travail et de gérer la hiérarchie de la superposition des éléments. Dans chaque calque, il est possible de créer des sous-calques, qui peuvent eux aussi contenir des éléments.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe

 

Pour tracer un élément graphique à partir d’une image existante ou simplement avoir une image de référence, la fonction de calque modèle est très pratique. Les éléments faisant partie d’un calque modèle ont une opacité réduite, donc il est plus facile de tracer par-dessus. De plus, les calques modèles sont non-imprimables, ce qui évite de commettre l’erreur de les laisser visibles rendus à l’impression.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe

 

Pour faciliter l’organisation des calques, il est possible de choisir une couleur pour chacun d’eux. Cela permet de mieux repérer les éléments d’un même calque dans le panneau et sur le plan de travail, puisque le contour de bloc des éléments est de la même couleur que le calque dont ils appartiennent. Outre la couleur, il est judicieux de nommer ses calques pour une meilleure organisation.

Formules d'abonnement du Creative Cloud d'Adobe
Ici, le cercle orange fait partie du calque 1, de couleur bleu, donc son contour est bleu lorsqu’il est sélectionné.

 

Peu importe le logiciel, une bonne organisation des calques fait toute la différence. Au fur et à mesure d’un travail, il est important de nommer les calques et de les regrouper dans le bon groupe, lorsque nécessaire. C’est une bonne habitude à adopter qui vous permettra de voir bien plus clair!

 

Pour plus de détails sur les calques et pour apprendre comment maîtriser Photoshop et Illustrator, il y a nos formations! Nous offrons des formations de 2 jours et de 4 jours. Visitez les liens ci-dessous pour plus de détails.

Formations Photoshop

Formations Illustrator

Formations Photoshop + Illustrator